Stages clown avant-monts

1 .Stages clown avant-monts

Stages clown avant-monts

Stage clown adultes

Des stages clown de théâtre sont organisés par la compagnie du Léon, sur le territoire de la communauté des communes des avant-monts (proche de Béziers) (débutants) pour les adultes, chez l’habitant, en salle ou en exterieur, ponctuellement. (Art Clownesque).

Stage clown de la compagnie du Léon

Le jeu, le je

2.Pourquoi un stage clown avant-monts ?

Quel effectif pour les stages clown de théâtre ? Effectif minimum pour démarrer le stage : 5 personnes

3. Oser le ridicule, tomber le masque social, exprimer ce qu’on tente de dissimuler, dire ce que l’on pense tout  bas, accepter de montrer ses conflits intérieurs. Quand il y a conflit, il y a clown.  Pour chacun d’entre nous, ces conflits existent, on peut en rire, en pleurer, être touché seulement  si on les montre, chacun peut ainsi donner sa vérité. Les faiblesses humaines sont les qualités du clown. L’art clownesque c’est  désapprendre tout ce que nous avons appris depuis notre plus jeune âge : l’efficacité, l’excellence, la compétition. Il faut abandonner ces schémas et reconstruire avec ce que nous sommes vraiment.

4.Un temps privilégié au cours duquel  il vous sera permis de vous écouter, de vous découvrir autre d’aller à la recherche de vos tensions, de vos paradoxes, de fouiller vos émotions dans la démesure, la fantaisie et ainsi de les mettre en forme vers un personnage clownesque. Travail sur l’émotivité, l’imaginaire de vos propositions de jeu vers une recherche plus en profondeur . Comprendre qu’il ne s’agit pas de faire rire à tout prix mais travailler le prétexte de jeu, l’accident provoquant des situations quotidiennes absurdes et drôles, se rendre disponible au lâcher prise .

Stages clown de théâtre
Christophe MARTIN

Contact : 06 41 86 76 06 mail : contact@compagnieduleon.fr

Clown de théâtre et de rue, formé à l’art clownesque

au Hangar des Mines par Michel DALLAIRE

Arrêtez de rêver, vous mourrez Arrêtez d’y travailler, vous  mourrez aussi Prenez plaisir au travail Michel Dallaire

L’art clownesque

  • La source

Pas de syndrome de la page blanche pour un clown. Le clown ne pense pas, il ressent et traduit son ressenti, comme nous ressentons de façon quasi perpétuelle et bien, l’écriture ou la création sont intarissables (la source). Pour l’acteur clown, pas d’apprentissage de textes d’auteurs, pas de mémorisation. L’écriture est vécue différemment chaque fois, c’est un secret de liberté, révelé.

  • Pourquoi le clown fait rire ?

Le spectateur s’identifie aux bonnes et mauvaises fortunes du clown.

Le clown dit tout haut ce qu’il pense tout bas. Il transgresse les codes sociaux, les interdits, la loi. Il échoue là où il espère réussir et réussit là où il pense échouer. Le clown déclenche un rire universel. Il est à la fois naïf, pathétique, audacieux, extravagant, moqueur, méchant et parfois bête.

  • Pourquoi le clown fait réfléchir ?

« Les enfants apprécient le burlesque, le spectaculaire, les adultes sont plus   sensibles à la subtilité de son expression. Le clown est un   canal de communication qui puise sa source dans la condition humaine.

Le clown dit la vérité, il existe, il est anarchiste, se moque, abuse de son pouvoir, il est rebelle, il provoque, il est anticonformiste, assoiffé de justice, humble, courageux, philosophe. »