Jerry Lewis

Jerry_Lewis_-_1960s

C’est en regardant le zinzin, mais aussi Docteur Jerry que j’ai subi les influences musico-mime de Jerry. Son illustrissime sketch de la machine à écrire a été une révélation. On retrouve dans son oeuvre cinématographique, tous les principes du clown, sa capacité à se mettre en difficulté et les élans que Jerry prend et pousse jusqu’au bout du bout.
Il  sait prendre des élans, c’est manifeste, et ça part du corps en jeu  et puis son point de vue sur la catharsis et le caractère universel du clown dans son humanité exposée (le zinzin d’Hollywood 1961) me conforte dans le sens que je donne à mon travail.
J’ai donc intégré par influence la mimique ou le jeu rythmé sur musique, avec Hector Berlioz, il reste du travail à fournir……chouette !
Il a composé la musique du Zinzin d’Hollywood, sa seule oeuvre musicale.

Un site utilisant WordPress