Enfants do

Enfants Do

Lui, devant, sac à dos entrouvert,
Elle, qui pose, par saccades, un objet dedans
Sa robe est rouge, son corsage prend l’air
Sa peau est opaline, ses lèvres couleur sang

Une marche en chaos, le couple dodeline
Des gestes imprécis finissent en parole
Oh juste un mot, pas plus, reprendre son haleine
Ondine de bitume, ce fil qui les tient
Le garçon anguleux, n’est jamais à la traîne

En passant sur le pont, là bas du côté d’Agde
Encore un jour à deux, du manger, du survivre
Je vous ai rencontrés, deux enfants de la ville
Du trottoir à la rue, la distance est fragile
Je vous ai rencontrés, voir un amour si grand

Poèmes

Un site utilisant WordPress